D'autres images ? Cliquez ici.
RetroFutur News Console Voilà l'Echo Le Fureteur Tracts Réclames! Aides de Jeu Albert [Admin]
1. Agences d’Europole
AUTRES ARTICLES de cette rubrique
Des faucons anti-mouettes pour protéger nos directeurs d’Agences !
Les ministres et fonctionnaires de l’Agence Gouvernementale réélus pour la 3e fois consécutive à l’unanimité !
Sous-Sols d’Europole : les Réseaux
Sous-Sols d’Europole : les Déchets
Sous-Sols d’Europole : les Mines & Carrières
NeoFutur : Analyse des comportements subvers latents
Claude Lévi-Strauss
AUTRES RUBRIQUES
2. Bureaux Locaux
Au Grand Palais, Exposition de René MAGRITTE
Le savoir, çà ne s’invente pas !
D’odieux volatiles
Les Blocs Célèbres : le modèle Khéops
Les Blocs Célèbres : L’Aérodôme
3. Franchises & Organisations
Cadeaux : Tout est en place !
4. Chez nos voisins
Images d’Ailleurs
Le Paquebot des Airs Bel Geddes # 4
5. Le Règlement
Le règlement l’autorise à donner 15 prénoms à son enfant, la loi, non...
Proposition de changement de calendrier
6. La Vie dans les agences
Innovons
Les équipements nécessaires du chef de service
La Brigade d’Intervention Aéromobile
par Gamemestre , L01c Le 7 janvier 1953
[mots-clés: agPaix , hélicos & autogyres ]

La Brigade d’Intervention Aeromobile (BIA) est l’une des unités de l’Agence de la Paix la plus connue des administrés, car assez visible, et la plus admirée, du fait des prouesses que réalisent chaque jour ses agents.

Le besoin d’une unité d’intervention rapide s’est fait sentir depuis que le développement des titanopoles s’est accéléré au début de notre siècle. Un premier facteur limitant les interventions rapides est la densité du traffic sur les voies d’accès, routes, rues, rampes, etc..., tant pour les véhicules roulants que pour les unités à pied. Un autre facteur a pris également de l’importance : les constructions prenant de la hauteur, les voies de circulation surélevées (tant piétons que véhicules), la multiplication des ascenseurs, escaliers, rampes, etc... ont modifié profondemment les modalités de maintien de l’ordre ; le théatre d’intervention doit désormais s’envisager en trois dimensions, les unités pouvant être amenées à intervenir à n’importe quel niveau de blocs qui peuvent s’élever à plus de 300m d’altitude.

La réponse évidente à ces facteurs limitants est l’utilisation de véhicules volants. L’environnement urbain ne permettant bien entendu pas l’utilisation d’avions nécessitant des voies de décollage et d’atterissage, il a fallu attendre la mise au point de véhicules à Décolage et Atterrissage Vertical (VDAV) pour répondre à ce besoin de manière adéquat.

Les premières Escouades Verticomobiles ont été créées dans les années 1900 ; elles utilisaient les premiers Aeroptères militaires développés par les industriels aéronautiques de l’époque. Chaque engin pouvait transporter un Agent de la Paix en plus du pilote obligatoire ; les interventions nécessitaient soit des surfaces d’atterissage planes et dégagées (toits de blocs, rampe dégagée, etc...), soit la descente de l’Agent de la Paix par une echelle de corde déroulée à l’aplomb de l’objectif. Les premières interventions furent glorieuses, même si le taux d’accident demeurait encore élevé. Le souvenir et les légendes bâties autour de ces pionniers téméraires réchauffe encore aujourd’hui le coeur de tous les Agents Aéromobiles.

L’heure de gloire et le véritable développement de la Brigade d’Intervention Aéromobile n’intervient qu’à partir des années 1940, lorsque les premiers modèles d’Heliofly et d’Aérocycles furent enfin mis au point. La facilité d’utilisation de ces engins rapides, pilotés directement par l’Agent de la Paix, décupla l’efficacité de la BIA, lui permettant de réaliser des interventions rapides et efficaces. Le développement ultérieur des véhicules à Décolage et Atterrissage Vertical (VDAV) tels que les Autogyres et les Jeeps Volantes ajouta de nouvelles possibilités d’intervention : engins blindés, armes lourdes, transport de masse, etc...

De nos jours les BIA interviennent partout et à toute heure. Les types d’interventions sont multiples :
- Intervention anti-émeutes, en appui des Sections Spéciales de d’Action Commerciale (il est à noter que l’usage d’engins à pales apparentes tels que Aérocycles a un effet dissuasif très important permettant de "nettoyer" rapidement des lieux envahis par la foule)
- Assaut de blocs subvers (les unités de Voltigeurs, évoluant à partir des Plateformes "Vizir", permettant la pénétration d’agents par les fenêtres)
- Interventions lourdes de nettoyage de bloc terroriste (les unités de Chars Volants, ainsi que la toute nouvelle Unité Expérimentale équipée de Convair 1949)
- Destruction de "nids" de production alimentaire illégale sur les terrasses (les unités "Dragon", équipées d’Heliofly et de lance-flammes)
- Surveillance des Intérieurs de blocs, notamment dans le cadre d’opérations spéciales telles que la mise en place des Section d’Eradication des Sapinidés Enguirlandés

RECLAMES!
agence du bien-être
par L01c Le 16 novembre 1952
[mots-clés: agBienEtre , propagande ]


Agence de l’Hygiène Mentale
par L01c Le 25 novembre 1952
[mots-clés: agHygMent , propagande ]
Aidez-nous à vous aider

A l’attention des agents de securité de l’agence de la paix.
Un nouvel outil : le Camelé-Auto
par jackLite Le 18 novembre 1952
[mots-clés: automobile , technologie ]

Vous avez besoin de vous effacer temporairement ? Disparaître dans la masse ?

Nos savants ont trouvé LA solution : Le Camelé-Auto !!!

Grâce à son attracteur de pigment et sa turbine cyclonique cadencée à 2 GW, vous repeignez votre voiture en une toute autre en moins de 5.3 sec.

Ce petit bijou de la nouvelle vague d’"enquèteurs furtifs" peut devenir le VOTRE !!!!

Il vous suffit de contacter le directeur de votre agence et de poser sa candidature pour le dossier X352.

Couleurs Disponibles : Noir, Violet, Fuschia, Damier, Rose.


Dans la limite des stocks disponibles.
 

RetroFutur News créé avec SPIP | PLAN DU SITE | [ADMIN]