D'autres images ? Cliquez ici.
RetroFutur News Console Voilà l'Echo Le Fureteur Tracts Réclames! Aides de Jeu Albert [Admin]
5. Est-ce bien normal ?
AUTRES ARTICLES de cette rubrique
Agence de la torture mentale ?
Chiens Méchants
Des Zombies de Guerre ?
"Substance Nuit", des effets insoupconnés ?
Corps noirs
Au confluent du rêve et de la réalite.
Un trou.
Res-Wien : Etranglé par... lui-même ?
AUTRES RUBRIQUES
1. Officiellement
Un quotidien bien étrange...
Hospitalisés pour se faire rembourser leurs frais de déplacements !
La commission d’harmonisation des envois pneumatiques...
Le bidule, oui, mais... c’est quoi au juste ?
Tranche de Vie
2. Le Second Marché
La Substance "Nuit"
3. Alternatives
Aldous Huxley arrêté par les agents de la Réhabilitation Individuelle !
Musiques Clandestines
La guerre pour le bon goût...
Théatre de Rue
Paranoïaques, dérangés ... Géniaux ?
4. Faits Divers
Gare aux Tchratz !
Interview d’un patron de Dancing.
Confession tardive
Explosion devant l’agence sectoriel de la réhabilitation individuelle
Drole de nouvel an pour la maison Tuttle.
Foldingue !!
par jackLite Le 14 février 1953
[mots-clés: Tuttle ]

On se demandait combien de temps il nous faudrait pour le retrouver, et c’est bien peu de temps qu’il nous fallut attendre pour de nouveau entendre parler de cette créature.

Souvenez vous, l’incident Tuttle, mais oui, ce dingue qui s’est déchaîné pour croquer de l’administré du coin de la mâchoire...

Et bien voilà, maintenant il devra faire la diète ou attendre de digérer ses trois décharges de chevrotines bien placées. Merci encore à Andrew "le roi de la bière" pour sa maîtrise de son canon court (sans jeu de mots) ! !

Revenons sur les faits :

- 1 janvier 1953 : Un zinzin sorti de la maison Tuttle se déchaîne sur trois gardes, les défait et se les farcit en moins de temps qu’il n’en faut pour faire cuire ses deux yeux au plat. Bilan, 3 blessés graves et un salon à retapisser.

- 3 janvier 1953 : On retrouve deux gosses étalés sur le trottoir à quelques blocs de là, défénestrés depuis le quatrième étage, que voulez-vous, si maintenant les gamins jouent au saut en parachute sans parachute et fenêtre fermée, ou allons-nous ?

Dans leur appartement nous avons retrouvé les corps, du moins les lambeaux qui en restaient, de leurs parents. Une telle sauvagerie a moins de 20 min de la résidence Tuttle pose une grave question, combien de morts faudra-t-il pour que l’Agence de la Paix mobilise enfin des patrouilles suffisantes pour assurer notre sécurité ?

C’est vrai qu’on n’est pas à PARADISE mais tout de même, on pensait pourtant que depuis l’incident du Piano Bar subvers en 51, qui avait rameuté toute une horde d’Agents de la Paix, on aurait droit a peu plus de sécurité.

- 5 janvier 1953 : Nous voici au Bar d’Andrew, 21H, les poubelles se renversent, Marlène (sa femme) fonce s’occuper du chien indélicat qui se délecte sans doute de ces ordures.

Tout à coup, Andrew entend un hurlement, celui de sa femme. Prenant son courage a deux mains ainsi que sa carabine à canon court, Andrew fonce dans la cour et aperçoit sa femme aux prises avec une étrange créature qui s’acharne sur son visage, la voilà s’effondrant dans un immonde gargouillis... Fou de rage, Andrew vide son chargeur 8 balles en travers de la gueule de l’immonde humanoïde ! !

- 9 janvier 1953 : Conclusion de l’enquête préliminaire de la section "CRIM", la créature se trouve être un homme d’une trentaine d’années, 1 mètre 80, race caucasienne, et divers éléments vestimentaires et dentaires ont permit d’identifier Lars Wyam, agent administratif sans histoires disparu depuis 2 mois.

Conclusion du rapport préliminaire :

- Aucune trace d’alcool ni de drogue, hyperdilation des pupilles, hypervascularisation des membres supérieurs, hypertrophie musculaire exceptionnelle. Un détail à noter, on a retrouvé dans l’encéphale inférieur droit un caillot sanguin qui a pu certainement provoquer un AVC (accident vasculaire cérébral), ce qui expliquerait en partie le comportement violent du sujet.

- Une trace chimique étrange a été relevée au niveau du foie, on suppose d’après l’analyse préliminaire que ce produit est un puissant psychotrope utilisé dans les cas de psychose paranoïaque aiguë, mais étrangement certains de ses composants ont une fonction deshinibitrice qui provoquerait de forts afflux d’adrénaline.

En gros, on lui a fait ingérer un drôle de médoc qui lui a fait monter la moutarde au nez. Je ne connais pas beaucoup d’anti-psychotique avec des effets secondaires aussi marquées, qui puissent rendre aussi violent, aussi inconscient un sujet soumis à une psychose aiguë. Est ce vraiment un anti-psychotique ou simplement des effets d’une drogue de combat mal maîtrisée ?


La femme d’Andrew s’est remise de ces blessures même si elle conserve des cicatrices permanentes de sa rencontre avec Lars Wyam.
RECLAMES!
L’ennemi public n°1.
Un film sponsorisé par l’Agence de la Réhabilitation Individuelle.
par Gamemestre Le 24 février 1954

Découvrez toute la vérité sur l’affaire Jean Moulin, le plus grand subvers que l’Europole ait jamais connu depuis le Contact. Enfin, vous saurez comment les Agences, en collaborant, ont réussit à faire disparaître ce dangereux ennemi public n°1 !


L.A. Confidential... Découvrez tous les secrets des Agences !
L.A. (= Les Agences) Confidential, votre nouvel hebdomadaire d’investigation non officiel.
par Gamemestre Le 22 février 1954

Les noms des plus célèbres agents de la paix, les scandales qui touchent l’agence gouvernementale, les malversations mafieuses repérées dans les milieux des directeurs véreux, découvre tout cela et bien d’autres choses dans Les Agences Confidential, votre nouvel hebdo d’investigation non officiel...

Toute l’équipe de l’hebdo Les Agences Confidential est composée uniquement de grands reporters venant des U.A.A., qui ont décidé de tout plaquer et de quitter leur Titanopole afin de faire connaître leur technique d’investigation journalistique à l’Europole. Refusé par le quotidien autorisé "Le Fureteur", L.A. Confidential se propose de devenir votre seul et nouvel espace libre d’information.

Bien sûr, ce mélange linguistique entre novlangue europolitaine et novlangue agencesunienne peut surprendre l’administrée de moins de 50 ans lambda, mais le véritable agent performant, qui cherche à se donner à fond dans son boulot comme dans ses loisirs, qui cherche à toujours posséder et connaître le meilleur, se fera vite à cette nouvelle façon de parler. Bientôt, tous les administrés dans le vent se reconnaîtront à leur façon de "speaker" ! D’ailleurs, le premier numéro de notre hebdo vous propose un lexique agencesunien - europolitain. Compilé par les meilleurs diplomates de l’Interzone, il sera le gage d’une bonne compréhension entre nos "scoops" et votre personne !

Les Agences Confidential, le magazine d’investigation qui revient de loin !


Sidérez vos proches avec les enterrement "poussières d’étoiles" !
par Gamemestre Le 22 février 1954

GIF - 13.4 ko
Notre torpille-cercueil.

Votre vie sentimentale fut morne et triste ? Vous vous sentiez inutile, délaissé par vos proches ? Votre directeur et vos collègues vous détestaient ?

JPEG - 2.6 ko
Une cérémonie téléscopique !

Oubliez tout cela après votre mort, et profitez d’un enterrement tout simplement sidérant grace à la franchise "poussière d’étoile". Pour à peine le prix de trois enterrements classiques, faites envoyer votre dépouille dans l’espace ! Vos proches et connaissances seront invités à suivre votre ultime voyage vers le grand vide à travers les derniers télescopes terriens.

N’hésitez plus, c’est totalement gratuit, les dépenses seront entièrement à la charge de votre famille...


 

RetroFutur News créé avec SPIP | PLAN DU SITE | [ADMIN]