D'autres images ? Cliquez ici.
RetroFutur News Console Voilà l'Echo Le Fureteur Tracts Réclames! Aides de Jeu Albert [Admin]
1. Agences d’Europole
AUTRES ARTICLES de cette rubrique
Des faucons anti-mouettes pour protéger nos directeurs d’Agences !
Les ministres et fonctionnaires de l’Agence Gouvernementale réélus pour la 3e fois consécutive à l’unanimité !
Sous-Sols d’Europole : les Réseaux
Sous-Sols d’Europole : les Mines & Carrières
NeoFutur : Analyse des comportements subvers latents
La Brigade d’Intervention Aéromobile
Claude Lévi-Strauss
AUTRES RUBRIQUES
2. Bureaux Locaux
Au Grand Palais, Exposition de René MAGRITTE
Le savoir, çà ne s’invente pas !
D’odieux volatiles
Les Blocs Célèbres : le modèle Khéops
Les Blocs Célèbres : L’Aérodôme
3. Franchises & Organisations
Cadeaux : Tout est en place !
4. Chez nos voisins
Images d’Ailleurs
Le Paquebot des Airs Bel Geddes # 4
5. Le Règlement
Le règlement l’autorise à donner 15 prénoms à son enfant, la loi, non...
Proposition de changement de calendrier
6. La Vie dans les agences
Innovons
Les équipements nécessaires du chef de service
Sous-Sols d’Europole : les Déchets
par L01c Le 28 février 1953
[mots-clés: sous-sols ]

Deuxième volet de notre série consacrée aux sous-sols d’Europole : Les Déchets.

L’évacuation des ordures est un élément majeur de la vie des titanopoles, du fait de la forte densité de la population. Les Agences se sont attaquées très tôt à ce problème et ont mis en place des solutions adéquates.

L’évacuation des ordures est du ressort de l’Agence de la Salubrité Urbaine. Les équipes techniques de cette agence ont très tôt défini un ensemble de dispositions techniques permettant l’évacuation des ordures.

La Collecte

La collecte s’effectue de trois manières différentes :

- Historiquement la collecte s’est d’abord effectuée par transporteur ; les administrés stockent leurs déchets dans des poubelles, et déposent ces conteneurs sur la voie publique à heure fixe pour un ramassage par des équipes d’agents spécialisés, qui déversent le contenu des poubelles dans des véhicules mobile à grande capacité. Ces véhicules transportent ensuite les déchets dans des centres de stockage. Cette solution est encore utilisée dans certaines parties peu développées d’Europole. Elle a l’inconvénient de mobiliser un nombre important d’agents et de véhicules.

- A partir de 1905, en collaboration avec l’Agence de l’Urbanisme, ont été mises en place des solutions de Vide-Ordures intégrés dans tous les blocs. L’idée est d’aménager au sein de chaque bloc des conduits verticaux de descente de déchets, avec des regards ouverts à chaque étage. Les administrés peuvent ainsi directement lancer leurs ordures dans le conduit, qui les amène directement dans des salles spécialisées en sous-sol. Là plusieurs options sont possibles : soit le Vide-Ordures conduit à une Benne spécialisée, qu’il suffit ensuite de charger et de conduire dans un centre de stockage ; soit le Vide-Ordures donne directement sur le réseau d’Orduroduc.

JPEG - 7.1 ko
Orduroduc Collecteur
en cours d’entretien

- A partir de 1920, la technique de l’Orduroduc a permis, au prix d’aménagements supplémentaires des voiries, de réduire encore la charge de travail liée au transport des déchets. L’Orduroduc est un réseau souterrain de tunnels de conduite de déchets, d’un diamètre variable mais en général supérieur à 1 mètre, dans lequel passe en permanence un flux puissant d’eau sous pression en provenance des anciens fleuves et rivières qui ont été depuis longtemps recouverts par Europole. L’Orduroduc passe en réseau capillaire sous chaque rue et chaque bloc, puis les Orduroducs Capillaires se déversent dans des Orduroducs Collecteurs de diamètre supérieur (entre 3 et 8 mètres), qui se déversent eux-mêmes dans des Super-Orduroducs de 15 à 50 mètres de diamètre. Tout déchet jeté dans l’Orduroduc est ainsi emporté par le flux d’eau vers les centres de stockage. Dans certaines parties d’Europole le réseau d’Orduroduc est confondu avec le réseau des Egouts, mais en général il est indépendant du fait de ses spécificités techniques.

JPEG - 12.2 ko
Un tunnel d’accès

L’accès aux Orduroducs est strictement réglementé du fait de la pression de l’eau et de l’odeur, et s’effectue par des trappes verrouillées et des tunnels d’accès qui donnent sur des bouches d’Orduroducs affleurant la voie publique. On peut également cites les Siphons articiels, créés lorsque les orduroducs doivent passer sous d’autres réseaux, mines ou cours d’eaux. La taille des salles de siphonage peut être assez gigantesque pour les super-Orduroducs.

Le Traitement des Ordures

La deuxième partie du problème est le traitement de ces déchets. Là encore plusieurs solutions sont utilisées :

- Le stockage en surface sur des zones non aménagées est une solution progressivement abandonnée du fait du développement d’Europole. On trouve encore des "décharges" à la périphérie de la titanopole, dans les zones peu développées, et dans certains secteurs laissés à l’abandon.

- Le rejet des ordures dans l’océan, particulièrement adapté aux Orduroducs qui peuvent déboucher à plusieurs kilomètres des côtes, pose l’inconvénient du retour d’une certaine quantité de déchets flottants vers le rivage, et donc des frais importants de nettoyage des ports et des bateaux. Cette solution est également progressivement abandonnée.

JPEG - 12 ko
Alternateurs de la centrale orduroelectrique de Alt-Berne-6

- L’incinération des déchets combustibles par le feu est la solution généralement utilisée en Europole. Les Centres d’Incinération sont de vastes usines équipées de hautes cheminées. La plupart sont aménagées en Centrales Electriques, l’énergie produite par la combustion est alors transformée en électricité par des circuits de vapeur d’eau et d’immenses alternateurs. Cette exploitation est bien-sûr coordonnée avec l’Agence des Energies Hydroélectriques, qui collecte le courant produit. Il faut noter que l’utilisation des Orduroducs pose des problèmes liés au fait que des déchets humides brûlent difficilement ; la solution est en général de filtrer les orduroducs pour récupérer les déchets solides, qui sont ensuite asséchés dans des conteneurs situés directement à la verticale du foyer de combustion. Après quelques heures de séchage, ces conteneurs sont directement renversés dans le foyer pour l’alimenter. Il reste toutefois à gérer l’élimination des déchets non combustibles ou des produits de la combustion (cendres, etc...)

- Une solution innovante, qui a la faveur des Agences depuis 1930, consiste à utiliser les déchets solides (particulièrement les produits restants après incinération) comme matériaux de rebouchage des Mines & Carrières non utilisées qui nécessitent une confortation (voir notre article précédent). Un vaste programme de bourrage progressif a ainsi été mis en place en coordination avec l’Agence de l’Urbanisme. L’acheminement de ces matériaux de compactage peut se faire par camion, ou par tapis roulant souterrain ; l’enfouissement est soit automatique lorsqu’il s’agit de remplir des caves souterraines, soit manuel lorsqu’il s’agit de positionner les blocs de déchets compactés de manière à consolider des carrières.

- des innovations récentes de l’Agence de Pharmachimie permettent de recycler les déchets solides, particulièrement les cendres, comme matériaux de construction, pour produire soit du ciment de couleur gris foncé, soit des "briques" de cendre solidifiée.

Des Agents hautement spécialisés

Toute une variété d’Agents spécialisés sont utilisés dans le traitement des déchets, notamment :

- Les Agents Collecteurs, véritables héros de nos blocs, qui conduisent les camions collecteurs et ramassent les poubelles ou les bennes de déchets.

JPEG - 8.2 ko
Contrôleurs des Boues et Vidanges en inspection.

- Les Contrôleurs des Boues et Vidanges, agents spéciaux chargés du contrôle de l’écoulement des déchets le long des Orduroducs. Cette unité polyvalente est également en charge du contrôle du réseau des Egouts. Leur rôle est de surveiller ces réseaux et leur débit, de prévenir les engorgements qui bloqueraient les conduits et provoqueraient très rapidement des accumulations de déchets assez catastrophiques, appelées des "bouchons" (le "bouchon" du secteur Res-Lille-12 de l’été 1938 reste encore dans les mémoires - rappelons que l’explosion du Super-Orduroduc lié à une surpression de déchets provoqua l’effondrement d’une quinzaine de blocs, et la mort de plusieurs milliers d’administrés, notamment par asphyxie). Leurs inspections régulières des réseaux permettent de prévenir les éboulements, les fissures, les dégagements d’odeurs nauséabondes, etc...

- Les Agents Nettoyeurs des Conduits, chargés de la maintenance annuelle des conduits d’Orduroduc. En effet, à intervalle régulier, chaque Orduroduc est arrêté, le débit d’ordures dévié vers des Orduroducs connexes, et le conduit est entièrement récuré par ces Agents Nettoyeurs équipés de combinaisons protectrices et de bouteilles d’oxygène, qui passent plusieurs heures à frotter les parois et éliminer les accumulations et incrustations de déchets.


"Contrôleurs des Boues et Vidanges" et "Orduroduc" sont des termes sortis de l’imagination délirante de Schuiten & Peeters, auteurs des Cités Obscures.
RECLAMES!
L’ennemi public n°1.
Un film sponsorisé par l’Agence de la Réhabilitation Individuelle.
par Gamemestre Le 24 février 1954

Découvrez toute la vérité sur l’affaire Jean Moulin, le plus grand subvers que l’Europole ait jamais connu depuis le Contact. Enfin, vous saurez comment les Agences, en collaborant, ont réussit à faire disparaître ce dangereux ennemi public n°1 !


La femme qui venait d’outre espace...
Un grand divertissement familial...
par Gamemestre Le 22 février 1954

Alors qu’il effectuait un vol anniversaire entre l’Europole et la Lunopole à bord du vaisseau Europa, Pierre découvre avec stupéfaction une jeune créature isolée et perdue dans le vide spatial, de l’autre côté de son hublot. Serait-ce un cadeau des Etrangers ? De cette incroyable rencontre fortuite va naître une folle histoire d’amour entre notre intrépide reporter des étoiles et cette femme qui venait d’outre espace...


Franchise "Bon Pied Bon Œil"
par Gamemestre , L01c Le 2 janvier 1953
[mots-clés: franchise ]


 

RetroFutur News créé avec SPIP | PLAN DU SITE | [ADMIN]