D'autres images ? Cliquez ici.
RetroFutur News Console Voilà l'Echo Le Fureteur Tracts Réclames! Aides de Jeu Albert [Admin]
1. Agences d’Europole
AUTRES ARTICLES de cette rubrique
Des faucons anti-mouettes pour protéger nos directeurs d’Agences !
Les ministres et fonctionnaires de l’Agence Gouvernementale réélus pour la 3e fois consécutive à l’unanimité !
Sous-Sols d’Europole : les Déchets
Sous-Sols d’Europole : les Mines & Carrières
NeoFutur : Analyse des comportements subvers latents
La Brigade d’Intervention Aéromobile
Claude Lévi-Strauss
AUTRES RUBRIQUES
2. Bureaux Locaux
Au Grand Palais, Exposition de René MAGRITTE
Le savoir, çà ne s’invente pas !
D’odieux volatiles
Les Blocs Célèbres : le modèle Khéops
Les Blocs Célèbres : L’Aérodôme
3. Franchises & Organisations
Cadeaux : Tout est en place !
4. Chez nos voisins
Images d’Ailleurs
Le Paquebot des Airs Bel Geddes # 4
5. Le Règlement
Le règlement l’autorise à donner 15 prénoms à son enfant, la loi, non...
Proposition de changement de calendrier
6. La Vie dans les agences
Innovons
Les équipements nécessaires du chef de service
Sous-Sols d’Europole : les Réseaux
par L01c Le 5 mars 1953
[mots-clés: sous-sols ]

Troisième et dernier article de notre série consacrée aux sous-sols d’Europole : les autres réseaux souterrains.

Le sous-sol d’Europole est également quadrillé par un ensemble de réseaux variés. Nous en dressons ci-dessous une liste descriptive.

- Les Fleuves & Rivières Couverts, gérés par l’Agence de l’Eau, dont le cours est en général régulé par de vastes Canaux souterrains avec des écluses et bassin de rétentions. Ces cours d’eau sont utilisés pour alimenter les Orduroducs et les Egouts. L’accès au réseau des Fleuves & Rivières s’effectue par quelques points de passages, et les Agents Fluviaux se déplacent à l’intérieur du réseau à l’aide d’embarcations de taille réduite.

- Le réseau d’Eau Courante, également géré par l’Agence de l’Eau, qui alimente chaque bloc d’Europole avec de l’eau tirée soit des nappes phréatiques, soit des rivières. La hauteur de ces blocs posa des problèmes d’ingénierie importants pour assurer l’alimentation en eau des étages les plus élevés. Chaque bloc est ainsi équipé d’une pompe en sous-sol, d’une puissance proportionnelle à la hauteur du bloc, qui permet à l’eau courante de monter à la hauteur voulue. Pour éviter toute pénurie d’eau le niveau des nappes phréatiques est régulièrement contrôlé par les Agents de l’Eau et et régulé par des vannes et des canaux souterrains qui relient ces nappes avec les rivières couvertes. Des réservoirs souterrains, creusés dans la roche, sont également utilisés pour les cas d’urgence. Enfin des puits artésiens permettent de pomper l’eau des nappes les plus profondes (500m à 2000m).

JPEG - 11 ko

- Le réseau des Egouts pour l’évacuation des Eaux Usées, toujours géré par l’Agence de l’Eau, fut construit en même temps qu’Europole et est donc assez ancien mais toujours relativement efficace. Il ne nécessite pas la même infrastructure que le réseau d’Orduroduc, car la taille des collecteurs et des salles de siphonage est plus réduite, et la quantité d’eau nécessaire moins importante. Ce réseau est entretenu de la même manière que le réseau d’Orduroducs (Contrôleur des Rejets et Ecoulements, Agents Egoutiers), et son accès réglementé s’effectue par des bouches d’égout et des tunnels d’accès fermés par des grilles cadenassées. Les Eaux Usées sont en général assanies par filtrage sur des des champs d’épandage en surface, ou plus couramment maintenant à travers des usines de retraitement situées en sous-sol. Le produit de filtration est récupéré et utilisé comme engrais, comme matériaux de construction ou comme combustible. Les eaux sont elles bien entendu rejetées dans l’Océan.

- Le réseau de Gaz et Pétrole, géré l’Agence des Energies Pétrolifères est constitué de Gazoducs et des Oléoducs enterrés ; leur maintenance est assurée par de nombreuses équipes d’Agents Gaziniers, dont l’efficacité va croissante chaque année puisque le nombre d’explosions accidentelles va décroissant.

- Le réseau d’Electricité, géré par l’Agence des Energies Hydroélectriques, est en général un réseau affleurant la surface et enterré à faible profondeur. Cette agence gère également les multiples Centrales de Production Hydroélectrique enterrées, installée en amont des cours d’eau ou à côté de gigantesques barrages de rétention en montagne. Elle coordonne bien-sûr son action avec l’Agence de l’Eau pour l’exploitation des canaux à haute pression. Elle est également responsable de l’exploitation des Centrales de Production Petroélectriques, utilisant des combustibles variés (Gaz, Pétrole, Charbon, etc.) fournis par l’Agence des Energies Pétrolifères, qui dressent leurs hautes cheminées à travers tout Europole.

JPEG - 13.8 ko
Administrés dans les couloirs d’accès
au réseau férroviaire souterrain

- Le Réseau des Trains et Métros est un réseau à part, géré par l’Agence des Transports qui creuse ses propres tunnels, en recouvre les parois de plaques de métal ou de béton armé, et installe à l’intérieur les équipements nécessaires au réseau ferré (rails, Sous-stations et usines de production électrique, transformateurs, etc...). L’Agence des Transports construit également les accès vers l’extérieur et des tunnels de circulation, les stations et les quais, les voies de garage, des galeries de service, les locaux techniques des Agents Cheminots, les aérations, etc...

JPEG - 10 ko
Conduits du réseau téléphonique empruntant
des galeries de service du réseau de ZoneWagen

- Les réseaux de Communications (téléphone, pneumatiques, photofluide) sont gérés par l’Agence des Communications. De taille relativement réduite, ils se contentent souvent d’emprunter les tunnels construits pour les réseaux plus importants - Egouts et Trains en priorité. Les Agents de Maintenance des Communications ont donc accès à ces autres réseaux. Les techniques de communication nécessitent également l’édification de salles enterrés : transformateurs électriques, relais et répèteurs téléphoniques, centraux téléphoniques automatisés, bureaux d’aiguillage télépneumatiques et ateliers de force motrices produisant l’air comprimé pour le réseau pneumatique, etc.

On trouve également dans le sous-sol des salles pour des utilisations diverses :
- Caves et Salles d’expériences
- Caves de cultures (champignons, endives), et d’entreposage (fruits et légumes)
- Usines, centrales, brasseries, etc...
- Bunkers et abris de défense passive
- Caves médiévales, cryptes oubliées
- Temples des Agences, monuments creusés à la mémoire d’illustres agents
- Catacombes et ossuaires.


Pour ceux qui sont intéressés par le "Vrai" sous-sol parisien, je recommande particulièrement l’Atlas du Paris Souterrain, Editions Parigramme, 2001.
RECLAMES!
Les bras m’en tombent !!
par jackLite Le 30 janvier 1953
[mots-clés: agBienEtre ]

Vous avez toujours été un bon administré, zélé et loyal ? Hélas, un service assez long au Front et comble de malchance, une balle perdue... Quelle perte de se voir amputer d’une partie de soi !!

Que donneriez-vous pour retrouver toutes vos sensations ? Le plaisir de saisir dans ses bras l’enfant aimé ou de marcher l’esprit serein et sentir l’asphalte sous la plante de ses pieds...

Tout ??

Alors venez nous rendre visite à la clinique "Agrippa", rue Felix Filze, ALT-PARIS.

Nous vous reconstruirons, et vous redeviendrez cet homme oublié de vos sens et de votre famille.

Agence du Bien-être

"Nous faisons le travail et vous en profitez !!"


Piquez pas mon grisbi.
Attention, film interdit au administrés mineurs.
par Gamemestre Le 24 février 1954

Riton-le-menteur et Max viennent de réussir le coup de leur vie : voler 50 millions de TUS à Com-Orly. Avec ce "grisbi", les deux gangsters comptent bien profiter d’une retraite paisible. Mais Max ne peut s’empêcher de parler du magot à sa maîtresse Josy. L’entraîneuse transmet la précieuse information à Alfredo, un trafiquant de drogue avec lequel elle trompe Max. Alfredo kidnappe le vieux truand et demande le "grisbi" à Riton comme rançon...


A l’attention des agents de securité de l’agence de la paix.
Un nouvel outil : le Camelé-Auto
par jackLite Le 18 novembre 1952
[mots-clés: automobile , technologie ]

Vous avez besoin de vous effacer temporairement ? Disparaître dans la masse ?

Nos savants ont trouvé LA solution : Le Camelé-Auto !!!

Grâce à son attracteur de pigment et sa turbine cyclonique cadencée à 2 GW, vous repeignez votre voiture en une toute autre en moins de 5.3 sec.

Ce petit bijou de la nouvelle vague d’"enquèteurs furtifs" peut devenir le VOTRE !!!!

Il vous suffit de contacter le directeur de votre agence et de poser sa candidature pour le dossier X352.

Couleurs Disponibles : Noir, Violet, Fuschia, Damier, Rose.


Dans la limite des stocks disponibles.
 

RetroFutur News créé avec SPIP | PLAN DU SITE | [ADMIN]