D'autres images ? Cliquez ici.
RetroFutur News Console Voilà l'Echo Le Fureteur Tracts Réclames! Aides de Jeu Albert [Admin]
4. Faits Divers
AUTRES ARTICLES de cette rubrique
Gare aux Tchratz !
Interview d’un patron de Dancing.
Explosion devant l’agence sectoriel de la réhabilitation individuelle
Drole de nouvel an pour la maison Tuttle.
Les Sous-sols du Bloc 13...
Il est l’heure de laisser le temps glisser.
AUTRES RUBRIQUES
1. Officiellement
Un quotidien bien étrange...
Hospitalisés pour se faire rembourser leurs frais de déplacements !
La commission d’harmonisation des envois pneumatiques...
Le bidule, oui, mais... c’est quoi au juste ?
Tranche de Vie
2. Le Second Marché
La Substance "Nuit"
3. Alternatives
Aldous Huxley arrêté par les agents de la Réhabilitation Individuelle !
Musiques Clandestines
La guerre pour le bon goût...
Théatre de Rue
Paranoïaques, dérangés ... Géniaux ?
5. Est-ce bien normal ?
Agence de la torture mentale ?
Chiens Méchants
Des Zombies de Guerre ?
Foldingue !!
"Substance Nuit", des effets insoupconnés ?
Confession tardive
par jackLite Le 5 mars 1953

La division catholique B-45 du bureau des pratiques religieuses de Alt-paris a été entièrement réorganisé suite à des révélations récentes impliquant une organisation sectaire...

Les membres cléricaux de cette division prêchaient un "don immodéré de la personne", comprenez par cela qu’ils satisfaisaient des besoins bassements naturels par les bonnes grâces de certaines bigotes zélées.

Ces membres prêchaient aussi un abandon matériel qui devait "imiter celui du Christ". Ils ont ainsi pu "délester" largement certains membres de leur congrégation de biens inutiles, mal nécessaire selon eux pour atteindre une véritable transcendance...

Cette secte n’est exceptionnelle ni dans ses préceptes ni dans ses méthodes, mais ce qui peut par contre étonner c’est le temps qu’il aura fallu à l’agence pour déceler une anomalie pareille - en effet, il semble que ces agissements remontent à plusieurs années !!!

Des équipes armées de la Réhabilitation Individuelle sont intervenues, arrêtant tous les adhérents et les dirigeants durant l’une de leurs "transes ascensionnelle". Certains membres zélés ont cru bon de faire écran de leur corps à quelques balles perdues durant l’intervention.

Un important stock de produits illégaux, certainement des psychotropes, a été saisi dans le lieu même du culte. Certains comportements étranges ont pu être expliqués par la nocivité de ces substances, comme se frotter nu contre un mur pour essayer de "se débarrasser de toutes ces libellules"...

Tous les biens ont été saisi par l’Agence Centrale. La division a été assainie et reconstituée par les bons soins du directeur du bureau des pratiques religieuses. Le culte est rétabli et la pratique normalisée.

Le don est toujours permis, alors, à votre bon cœur, messieurs, mesdames ! ! !


Les familles des membres concernés sont priées d’adresser leurs réclamations au bureau de la Réhabilitation Individuelle qui se chargera de faire valoir leurs droits auprès du bureau des Pratiques Religieuses.
RECLAMES!
Les bras m’en tombent !!
par jackLite Le 30 janvier 1953
[mots-clés: agBienEtre ]

Vous avez toujours été un bon administré, zélé et loyal ? Hélas, un service assez long au Front et comble de malchance, une balle perdue... Quelle perte de se voir amputer d’une partie de soi !!

Que donneriez-vous pour retrouver toutes vos sensations ? Le plaisir de saisir dans ses bras l’enfant aimé ou de marcher l’esprit serein et sentir l’asphalte sous la plante de ses pieds...

Tout ??

Alors venez nous rendre visite à la clinique "Agrippa", rue Felix Filze, ALT-PARIS.

Nous vous reconstruirons, et vous redeviendrez cet homme oublié de vos sens et de votre famille.

Agence du Bien-être

"Nous faisons le travail et vous en profitez !!"


TranchNet, la securite propre et net !
par jackLite Le 24 février 1953

L’installation du centre pénitencier 3RD1 dans le Bloc-B5 "Prisonnier" a rendu nerveux plus de la moitié des administrés de Alt-Paris faubourg ouest de la cité des Marmos.

Que se passerait-il si... ? Et si... ?

Et bien nous avons la réponse à toutes vos attentes ! Le TranchNet 2000, ce collier d’à peine 400 grammes contient quatre Micro-Batteries et deux Micro-ExploPate, suffisantes pour faire sauter en cas de besoin la tête du gredin aussi facilement qu’un bouchon de champagne.

La pose ne prend pas plus de 5 minutes et est securisée par le systeme MagnetPlus.

Ce systême inviolable empêche le prisonnier de retirer lui même cette sécurité, car il se déclenche dès qu’il est manipulé, oté ou decoupé, transformant le prisonnier en une formidable gerbe pyrotechnique de sang et de chairs brulées.

Tous les prisonniers se verront attribuer un collier personnel avec une identité Locative et si l’un deux s’éloigne de plus de 200 mètres du Terminal Central... Poufffffff...

Où avait-il la tête ?

TranchNet, la securité propre et Net !!!


agence du bien-être
par L01c Le 16 novembre 1952
[mots-clés: agBienEtre , propagande ]


 

RetroFutur News créé avec SPIP | PLAN DU SITE | [ADMIN]