D'autres images ? Cliquez ici.
RetroFutur News Console Voilà l'Echo Le Fureteur Tracts Réclames! Aides de Jeu Albert [Admin]
5. Le Règlement
AUTRES ARTICLES de cette rubrique
Proposition de changement de calendrier
AUTRES RUBRIQUES
1. Agences d’Europole
Des faucons anti-mouettes pour protéger nos directeurs d’Agences !
Les ministres et fonctionnaires de l’Agence Gouvernementale réélus pour la 3e fois consécutive à l’unanimité !
Sous-Sols d’Europole : les Réseaux
Sous-Sols d’Europole : les Déchets
Sous-Sols d’Europole : les Mines & Carrières
2. Bureaux Locaux
Au Grand Palais, Exposition de René MAGRITTE
Le savoir, çà ne s’invente pas !
D’odieux volatiles
Les Blocs Célèbres : le modèle Khéops
Les Blocs Célèbres : L’Aérodôme
3. Franchises & Organisations
Cadeaux : Tout est en place !
4. Chez nos voisins
Images d’Ailleurs
Le Paquebot des Airs Bel Geddes # 4
6. La Vie dans les agences
Innovons
Les équipements nécessaires du chef de service
Un nouveau différend entre l’Agence Gouvernementale et l’Agence de la Paix !
Le règlement l’autorise à donner 15 prénoms à son enfant, la loi, non...
Lois ou règlements, nous avons choisi !
par Gamemestre Le 24 février 1954
[mots-clés: agGouvernement , agPaix ]

Une administrée modèle se voit refuser par l’Agence Gouvernementale de L’Europole, depuis 1945, le droit de nommer son fils comme elle l’entend. Les bureaux juridiques de l’Agence de la Paix viennent à sa rescousse...

Sophie-Emilie-Camille-Margaux-Constance de Luprechaun réclamait depuis 1945 auprès du Bureau Local Bernois de l’Agence Gouvernementale Suisse le droit de donner 15 prénoms à son fils, maintenant âgé de 9 ans. Depuis les premières demandes de cette administrée modèle, les "ministres" et autres "fonctionnaires" - entendez par là tous ces agents qui refusent encore d’accepter leur statut en prétendant travailler pour un prétendu Gouvernement soit disant supérieur aux Agences - avaient systématiquement rejetés la question, pourtant légitime.

JPEG - 3.1 ko
Le palais de l’Agence Gouvernementale.
Les terrains qui entourent le palais de l’Agence Gouvernementale sont à l’image de leurs lois... En friche !

Les "lois" prônées par l’Agence Gouvernementale prévoient en effet que "L’Etat a le devoir de défendre les droits fondamentaux de l’enfant et de le protéger contre le choix irresponsable de prénoms par ses parents". Mais la législation vient d’être invalidée par les agents du bureau juridique de l’Agence de la Paix, qui ont fait ressortir que leur règlement - qui prévaut dans tous les cas - autorisait dans tous les cas les parents à choisir le(s) prénom(s) de leur(s) enfant(s), sans limite de nombre. Toujours selon le règlement, élaboré en partenariat avec l’Agence de l’Hygiène Mentale et l’Agence du Bien-Être, il serait non-réglementaire de limiter la liberté d’expression autorisée d’une administrée qui répond à tous les critères du "modèle" europolitain : mariée et s’occupant efficacement de sa famille.

GIF - 15.1 ko
Bureaux du Journal Officiel des Réglements.
Modernité, confort, esprit visionnaire, l’architecture des Bureaux du Journal Officiel des Règlements sont à l’image des règlements qu’ils éditent...

Le fait qu’elle soit en outre un agent hors pair semblait poser problème, puisque certains directeurs des bureaux juridiques se demandaient comment une administrée pouvait à la fois combiner efficacement son travail de mère et sa vocation d’agent. Mais force est de reconnaître, suite à une enquête de voisinage et une enquête administrative approfondies, que Madame Lunprechaun a réussit ce tour de force admirable. Bravo, madame Lunprechaun, vous êtes le miroir dans lequel toutes les femmes modernes des 50’s voudraient se regarder... Le fiston Luprechaun pourra désormais arborer fièrement ses prénoms en entier : Thomas-Lucius-Mickaël-George-Stéphane-Cyrille-Olivier-Raphaël-Vincent-François-Yohan-Yann-Laurent-Loïc-Florent.

Nous serons bientôt en plein milieu des années 1950, mais le travail des Agences n’est pas encore parachevé. Ici et là, il leur faut encore et toujours améliorer leurs règlements pour lutter contre les aberrations des lois gouvernementales obsolètes...

RECLAMES!
UrinoStop !! Soyez zélé, ne soyez plus dérangé !
par jackLite Le 16 février 1953

Pour vous, les hommes pressés, nous avons trouvé LA réponse à vos envies pressantes !!

Vous n’en pouvez plus de devoir parcourir les couloirs de vos bureaux en quête d’un urinoir providentiellement libre ?

Vous avez peur à chaque fois que le syndrôme de la dernière goutte ne vous trahisse auprès de vos collègues ?

N’ayez plus honte de vos besoins naturels, nous avons concu pour vous l’UrinoStop !!


- fourni avec deux AspiPiPi supplémentaires

Optimisez votre rythme de travail, montrez à vos supérieurs que même la nature n’a plus d’emprise sur votre travail !!

Soyez zélé mais soyez propre !
N’attendez plus, achetez UrinoStop !!!


Ceci est un communiqué de l’Agence du Bien-Etre.

L’utilisation de ce produit est vivement conseillé en conjonction avec le systême CoproNet.

CoproNet
par jackLite Le 27 janvier 1953
[mots-clés: agPaix , franchise ]

Savez-vous que suite à la circulaire N314-FD de l’Agence de la Salubrité Urbaine, toute déjection animale sur la Voie Publique entraînera une éradication immédiate de l’animal et des poursuites administratives contre son propriétaire ?

Pensez donc à poser sur votre animal de compagnie un obturateur anal homologué !

Pour cela choississez CoproNet, fournisseur exclusif des prisons de la zone PARENGAM !!! Si ça marche pour nos prisonniers pourquoi pas pour votre animal de compagnie ?

Soyez règlementaire, soyez CoproNet !!!

Et n’oubliez pas que plus de 25 000 administrés derapent accidentellement chaque année sur des dejections anti-adhésives !

CoproNet, une Franchise de l’Agence de la Paix.


L’ennemi public n°1.
Un film sponsorisé par l’Agence de la Réhabilitation Individuelle.
par Gamemestre Le 24 février 1954

Découvrez toute la vérité sur l’affaire Jean Moulin, le plus grand subvers que l’Europole ait jamais connu depuis le Contact. Enfin, vous saurez comment les Agences, en collaborant, ont réussit à faire disparaître ce dangereux ennemi public n°1 !


 

RetroFutur News créé avec SPIP | PLAN DU SITE | [ADMIN]