D'autres images ? Cliquez ici.
RetroFutur News Console Voilà l'Echo Le Fureteur Tracts Réclames! Aides de Jeu Albert [Admin]
1. Nouvelles d’Europole
AUTRES ARTICLES de cette rubrique
L’Agence de la Paix déjoue un complot Terroriste
La Cosa Nostra... Vous êtes certains de savoir ce que c’est ?
Rappel Informatif sur le 24 Décembre 1952
Ecko, un autre regard sur le monde
Arrestation massive de subvers-e
AUTRES RUBRIQUES
2. Nouvelles Locales
Guerre Des Mafias : Règlement De Comptes
Une vague de meurtres déferle sur Alt-Paris
La Résistance : Le Nouveau Terrorisme
La guerre des mondes a commencé ! (3eme partie)
La guerre des mondes a commencé ! (2eme partie)
3. Nouvelles d’Ailleurs
Quelques précisions historiques et techniques sur les voyages spatiaux.
Comment vit-on sur la Lune ? (2eme partie)
Comment vit-on sur la Lune ? (1ere partie)
La base Léonide, une "Lunopole".
On a marché sur la Lune !
5. Vie Pratique
La pièce musicale minimaliste silencieuse de John Cage enfin diffusée sur radio-pole !
Etre enterré dans l’espace ? Un rêve devenu réalité !
Le "Tchratz" nouvel espoir de l’homme ?
Le "Bidule", une invention révolutionnaire
Un journal subver-e démantelé dans l’Underground du secteur marseillais !
L’hebdo non-autorisé "Les Agences Confidential" n’était rien d’autre qu’une feuille de choix de propagande subverse !
par Gamemestre Le 24 février 1954

L’Agence de la Réhabilitation Individuelle a démantelée, dans la nuit d’hier à aujourd’hui, un réseau d’administrés venant des U.A.A., qui venait de lancer un hebdo d’investigation non-autorisé baptisé "L.A. Confidential" (= Les Agences Confidential). Destiné à être vendu sous le menteau, nos agents ont pu préserver les idées claires de nos co-administrés... Ainsi que leur éviter de voir leurs connaissances linguistiques perverties !

Hier soir, à une heure fort avancée, trois escouades de la CRS du secteur marseillais s’élancent en direction d’un entrepôt du vieux port. Là, caché au milieu des fientes de mouettes et des caisses de vermouth de contrebande, se dissimule une véritable imprimerie clandestine et artisanale. Cinq administrés des U.A.A. animent depuis ce lieu sordide un nouvel "hebdo d’investigation" auto-proclamé, baptisé du nom peu spirituel de L.A. Confidential !

L’enquête (et leurs aveux) ont rapidement prouvé aux agents-enquêteurs de l’Agence de la Réhabilitation Individuelle qui accompagnaient les escouades de la Paix, que ces cinq hommes ont fui leur propre Titanopole dans la clandestinité. Recherchés par les Agences de la Paix des U.A.A., ils sont arrivés clandestinement en Europole, avec le soutien de résistants locaux. En échange de leur traversée de l’Atlantique, les résistants leurs proposèrent d’animer cette feuille de choux propagandiste de bas étage, dont les premiers numéros relativement peu diffusés étaient bourrés de fautes d’Euro-novlangue. Cela montre à quelles extrémités en sont réduits ces résistants incultes pour s’exprimer !

Toujours est-il que le directeur sectoriel de l’Agence de la Paix a déjà mis en route une procédure d’extradition pour ces agençuniens. A l’annonce de la mesure, les subvers paniqués ont exigés des garanties sur leur sécurité durant le transfert, car ils prétendent possèder des informations sur le réseau d’Al Capone, le célèbre gangster censé être mort, et que celui-ci ne les laissera pas parler.

Le ridicule de cette histoire a achevé de convaincre nos fiers agents que ces cinq hommes sont tout sauf censés !

RECLAMES!
Les bras m’en tombent !!
par jackLite Le 30 janvier 1953
[mots-clés: agBienEtre ]

Vous avez toujours été un bon administré, zélé et loyal ? Hélas, un service assez long au Front et comble de malchance, une balle perdue... Quelle perte de se voir amputer d’une partie de soi !!

Que donneriez-vous pour retrouver toutes vos sensations ? Le plaisir de saisir dans ses bras l’enfant aimé ou de marcher l’esprit serein et sentir l’asphalte sous la plante de ses pieds...

Tout ??

Alors venez nous rendre visite à la clinique "Agrippa", rue Felix Filze, ALT-PARIS.

Nous vous reconstruirons, et vous redeviendrez cet homme oublié de vos sens et de votre famille.

Agence du Bien-être

"Nous faisons le travail et vous en profitez !!"


L.A. Confidential... Découvrez tous les secrets des Agences !
L.A. (= Les Agences) Confidential, votre nouvel hebdomadaire d’investigation non officiel.
par Gamemestre Le 22 février 1954

Les noms des plus célèbres agents de la paix, les scandales qui touchent l’agence gouvernementale, les malversations mafieuses repérées dans les milieux des directeurs véreux, découvre tout cela et bien d’autres choses dans Les Agences Confidential, votre nouvel hebdo d’investigation non officiel...

Toute l’équipe de l’hebdo Les Agences Confidential est composée uniquement de grands reporters venant des U.A.A., qui ont décidé de tout plaquer et de quitter leur Titanopole afin de faire connaître leur technique d’investigation journalistique à l’Europole. Refusé par le quotidien autorisé "Le Fureteur", L.A. Confidential se propose de devenir votre seul et nouvel espace libre d’information.

Bien sûr, ce mélange linguistique entre novlangue europolitaine et novlangue agencesunienne peut surprendre l’administrée de moins de 50 ans lambda, mais le véritable agent performant, qui cherche à se donner à fond dans son boulot comme dans ses loisirs, qui cherche à toujours posséder et connaître le meilleur, se fera vite à cette nouvelle façon de parler. Bientôt, tous les administrés dans le vent se reconnaîtront à leur façon de "speaker" ! D’ailleurs, le premier numéro de notre hebdo vous propose un lexique agencesunien - europolitain. Compilé par les meilleurs diplomates de l’Interzone, il sera le gage d’une bonne compréhension entre nos "scoops" et votre personne !

Les Agences Confidential, le magazine d’investigation qui revient de loin !


Piquez pas mon grisbi.
Attention, film interdit au administrés mineurs.
par Gamemestre Le 24 février 1954

Riton-le-menteur et Max viennent de réussir le coup de leur vie : voler 50 millions de TUS à Com-Orly. Avec ce "grisbi", les deux gangsters comptent bien profiter d’une retraite paisible. Mais Max ne peut s’empêcher de parler du magot à sa maîtresse Josy. L’entraîneuse transmet la précieuse information à Alfredo, un trafiquant de drogue avec lequel elle trompe Max. Alfredo kidnappe le vieux truand et demande le "grisbi" à Riton comme rançon...


 

RetroFutur News créé avec SPIP | PLAN DU SITE | [ADMIN]