D'autres images ? Cliquez ici.
RetroFutur News Console Voilà l'Echo Le Fureteur Tracts Réclames! Aides de Jeu Albert [Admin]
1. Officiellement
AUTRES ARTICLES de cette rubrique
Un quotidien bien étrange...
Hospitalisés pour se faire rembourser leurs frais de déplacements !
La commission d’harmonisation des envois pneumatiques...
Tranche de Vie
AUTRES RUBRIQUES
2. Le Second Marché
La Substance "Nuit"
3. Alternatives
Aldous Huxley arrêté par les agents de la Réhabilitation Individuelle !
Musiques Clandestines
La guerre pour le bon goût...
Théatre de Rue
Paranoïaques, dérangés ... Géniaux ?
4. Faits Divers
Gare aux Tchratz !
Interview d’un patron de Dancing.
Confession tardive
Explosion devant l’agence sectoriel de la réhabilitation individuelle
Drole de nouvel an pour la maison Tuttle.
5. Est-ce bien normal ?
Agence de la torture mentale ?
Chiens Méchants
Des Zombies de Guerre ?
Foldingue !!
"Substance Nuit", des effets insoupconnés ?
Le bidule, oui, mais... c’est quoi au juste ?
par L01c Le 18 novembre 1952
[mots-clés: bidule ]

Vous avez tous déjà entendu parlé du Bidule, dans la presse ou autour de vous : un concert permanent de louanges. Vous en avez peut-être même un chez vous : vous faites alors très probablement partie des 99,9% de clients satisfaits annoncés par Bidule Manufacture, la Franchise chargée par l’Agence de la Techonolgie Etrangère de la production et de la distribution de cet appareil miracle.

Nous-même, au Fureteur, n’avons pas pu résister à la tentation d’en acheter un. D’autant que notre Franchise Locale faisait une opération spéciale de vente en gros au rabais (un modèle moins populaire que les autres, la version rose à pois noirs) , nous en avons équipé toute la Rédaction. Nous avons tous notre Bidule qui trône sur notre bureau, et nous en sommes très content.

Enfin, nous en étions très content.

Jusqu’à ce que notre commis de livraisons express, un charmant jeune homme serviable et limité du nom de Bernard, nous posa un jour une question totalement idiote : "A quoi il vous sert, au juste, votre Bidule ?"... Nous nous sommes alors regardés en haussant les épaules : voilà bien une remarque stupide, digne d’un commis stagiaire (le seul dans notre rédaction à ne pas avoir de Bidule, puisqu’il n’a pas de bureau où le poser). Et le sujet en resta là.

Mais un doute subtil s’était installé dans nos esprits... Le Bidule, artefact brumeux aux bienfaits reconnus... mais jamais décris... De fil en aiguille, de discussion de couloir en débats autour du DistriMange, nous nous sommes alors aperçu que chacun d’entre nous était intimement persuadé que son Bidule lui était indispensable, mais chacun pour une raison et une utilisation totalement différente de l’autre !

Pour Martine, notre secrétaire qui a un léger problème de sudation excessive, le Bidule est un déodorant diffuseur automatique d’une grande efficacité et d’une grande discrétion. Pour Simon, notre secrétaire de rédaction réputé pour ses céphalées perçantes et douloureuses, le Bidule est un diffuseur d’ondes Alphas qui annihilent immédiatement son mal de crâne. Pour Sépharin, un de nos reporters un peu tête-en-l’air, le Bidule est un pense-bête très efficace qui lui permet de se souvenir de tous ses rendez-vous. Pour Norbert, notre homme de ménage, le Bidule est un remarquable repousse-poussières. Enfin pour Thérèse, notre archiviste veuve depuis 10 ans, le Bidule est très efficace pour autre chose encore, mais elle n’a pas voulu nous décrire quoi exactement.

Après examen, nous nous sommes également aperçu que nulle part sur les réclames, sur les articles de presses, sur les interviews, sur les emballages, sur les notices, ne figurent de mention sur l’utilisation exacte du Bidule. Ormis les options de couleur, les conditions d’emploi conseillées et les instructions sommaires de mise en place et de réparation, aucune instruction détaillée d’emploi n’est disponible nulle part. Ce qui n’empèche pas chaque utilisateur de savoir parfaitement l’utiliser pour son besoin propre.

Et vous amis lecteur... Quelle utilisation de cette invention décidemment révolutionnaire faites-vous ? Êtes vous sûr que votre femme, votre voisin, vos amis en ont le même usage ? Faîtes votre enquète, et tenez-nous informés...

RECLAMES!
Franchise Beluga
par Gamemestre , L01c Le 2 janvier 1953
[mots-clés: franchise ]


Piquez pas mon grisbi.
Attention, film interdit au administrés mineurs.
par Gamemestre Le 24 février 1954

Riton-le-menteur et Max viennent de réussir le coup de leur vie : voler 50 millions de TUS à Com-Orly. Avec ce "grisbi", les deux gangsters comptent bien profiter d’une retraite paisible. Mais Max ne peut s’empêcher de parler du magot à sa maîtresse Josy. L’entraîneuse transmet la précieuse information à Alfredo, un trafiquant de drogue avec lequel elle trompe Max. Alfredo kidnappe le vieux truand et demande le "grisbi" à Riton comme rançon...


Sidérez vos proches avec les enterrement "poussières d’étoiles" !
par Gamemestre Le 22 février 1954

GIF - 13.4 ko
Notre torpille-cercueil.

Votre vie sentimentale fut morne et triste ? Vous vous sentiez inutile, délaissé par vos proches ? Votre directeur et vos collègues vous détestaient ?

JPEG - 2.6 ko
Une cérémonie téléscopique !

Oubliez tout cela après votre mort, et profitez d’un enterrement tout simplement sidérant grace à la franchise "poussière d’étoile". Pour à peine le prix de trois enterrements classiques, faites envoyer votre dépouille dans l’espace ! Vos proches et connaissances seront invités à suivre votre ultime voyage vers le grand vide à travers les derniers télescopes terriens.

N’hésitez plus, c’est totalement gratuit, les dépenses seront entièrement à la charge de votre famille...


 

RetroFutur News créé avec SPIP | PLAN DU SITE | [ADMIN]