D'autres images ? Cliquez ici.
RetroFutur News Console Voilà l'Echo Le Fureteur Tracts Réclames! Aides de Jeu Albert [Admin]
5. Est-ce bien normal ?
AUTRES ARTICLES de cette rubrique
Agence de la torture mentale ?
Chiens Méchants
Des Zombies de Guerre ?
Foldingue !!
Corps noirs
Au confluent du rêve et de la réalite.
Un trou.
Res-Wien : Etranglé par... lui-même ?
AUTRES RUBRIQUES
1. Officiellement
Un quotidien bien étrange...
Hospitalisés pour se faire rembourser leurs frais de déplacements !
La commission d’harmonisation des envois pneumatiques...
Le bidule, oui, mais... c’est quoi au juste ?
Tranche de Vie
2. Le Second Marché
La Substance "Nuit"
3. Alternatives
Aldous Huxley arrêté par les agents de la Réhabilitation Individuelle !
Musiques Clandestines
La guerre pour le bon goût...
Théatre de Rue
Paranoïaques, dérangés ... Géniaux ?
4. Faits Divers
Gare aux Tchratz !
Interview d’un patron de Dancing.
Confession tardive
Explosion devant l’agence sectoriel de la réhabilitation individuelle
Drole de nouvel an pour la maison Tuttle.
"Substance Nuit", des effets insoupconnés ?
par jackLite Le 10 décembre 1952
[mots-clés: chrysalide ]

Depuis l’arrivée de la drogue "Nuit" dans les rues de Alt-Paris, nous avons assisté à un phénomène d’engouement de masse inédit, lié à l’utilisation d’un Psychotrope ; il n’y a en effet aucun doute quant aux effets hallucinatoires de cette substance sur le cerveau humain.

Toutefois, depuis quelques semaines, une rumeur circule dans les bas quartiers de Alt-Paris. Certains pensent que les trips de "Nuit" occasionnent des "distortions surnaturelles". Nous avons ici pu mettre la main sur les témoignages de deux personnes impliquées dans ces phénomènes.

Témoignage d’une consommatrice, Mme Fiolet Gyslaine :

"Quand j’ai entendu ce cri, si aigü... J’ai décidé de sortir... mais la porte de ma maison... Vingt Dieux, j’étais incapable de me souvenir ou elle se trouvait !!! J’ai commencé à me demander si je me trouvais réellement dans ma maison !! Une fois à la cuisine, j’ai trouvé sur le sol une ouverture... Que vous dire sur ce que j’y ai vu ? Eh bien, on pourrait appeler ça un homme mais cette loque... car c’était vraiment une drôle de créature avachie, enroulé dans un espèce de tissu noir cotonneux... il me regardait et dans son visage j’ai vu ses deux lèvres qui se décollaient, et il s’est mis a craché un liquide noir et là... là... je me suis evanouie... que vous dire, c’est bien ca que vous vouliez entendre ?"

Mme Fiolet a été retrouvée les poignets tranchés, allongée sur le carrelage de sa cuisine. Elle a été sauvée in extremis, et est actuellement sous le contrôle de l’Agence de l’hygiene Mentale ou elle a été interrogée sous Diazepam. Ce temoignage extrait d’une circulaire du Bureau de Contrôle de Alt-Paris .

Encore plus étrange cette fois-ci :

Un informateur infiltré au sein d’un groupe de consommateur a suivi celui-ci lors d’un échange de marchandise. Une fois celui-ci effectué, ils sont allés se retirer dans un ancien entrepot d’Opio Dodo déserté. Chacun se servit à volonté dans cette reserve miraculeuse de poudre du bonheur, cependant l’informateur simula son ingestion et resta "clair", du moins c’est ce que les notes retrouvées par la suite par des agents du Bureau d’Enquête local de l’Agence de la Paix purent confirmer.

Dépèche du 6-12-52 : Un ancien immeuble d’entrepôt de la célèbre franchise de soda Opio Dodo s’est effondré ce matin. Huit corps carbonisés ont été retrouvés dans les décombres. L’Agence de la paix soupconne une intervention de la Triade qui avait en vue l’acquisition du terrain.

Témoignage d’un témoin visuel qui préféra rester anonyme :

"Je sortais pour m’en griller une après un calin crapuleux avec ma petite Peggy, je m’installais tranquillement dans mon transat quand j’ai entendu cette voix, triste, melancolique, une plainte on aurait dit... Et là j’ai vu le vieux batiment Opio Dodo en face, enfin je pense, parce que c’était vraiment dingue, les murs chantaient, ils bougeaient !!! On aurait dit des feuilles de papier léchées par un vent de folie. Et puis, un blanc, tout ce dont je me rappelle c’est qu’à mon reveil, l’agence m’avait installé dans une tente et attendait pour m’interroger !!!"

L’après-midi suivant cet interview par notre journal desireux de comprendre la disparition de son informateur, l’appartement de l’homme en question fut retrouvé entièrement nettoyé.

RECLAMES!
Agence de l’Hygiène Mentale
par L01c Le 25 novembre 1952
[mots-clés: agHygMent , propagande ]
Aidez-nous à vous aider

Note aux Volontaires de la zone 38/c
par Ubik Le 27 mai 1953
[mots-clés: émeraude ]

A tous nos courageux agents en mission sur le front Biélorusse, nous rappelons qu’il leur est permis de prendre 3 jours de repos par an dans le centre ZQ-37m, situé a seulement une centaine de kilomètre de votre campement.

Consultez votre chef de section pour une permission, et a vous la belle vie : piscine, massages et soins du corps, sport, etc...

Alors n’hésitez plus et venez vous détendre au centre ZQ-37m, le centre qui vous aime !


Les bras m’en tombent !!
par jackLite Le 30 janvier 1953
[mots-clés: agBienEtre ]

Vous avez toujours été un bon administré, zélé et loyal ? Hélas, un service assez long au Front et comble de malchance, une balle perdue... Quelle perte de se voir amputer d’une partie de soi !!

Que donneriez-vous pour retrouver toutes vos sensations ? Le plaisir de saisir dans ses bras l’enfant aimé ou de marcher l’esprit serein et sentir l’asphalte sous la plante de ses pieds...

Tout ??

Alors venez nous rendre visite à la clinique "Agrippa", rue Felix Filze, ALT-PARIS.

Nous vous reconstruirons, et vous redeviendrez cet homme oublié de vos sens et de votre famille.

Agence du Bien-être

"Nous faisons le travail et vous en profitez !!"


 

RetroFutur News créé avec SPIP | PLAN DU SITE | [ADMIN]